fbpx

Contrairement à toutes les autres provinces et territoires du Canada, la province de Québec a ses propres exigences en matière d'immigration. La raison pour laquelle le Québec est différent du reste du pays est qu'il s'agit d'une province francophone et que son système juridique est différent de celui des régions anglophones du Canada. Le ministère de l'Immigration du Québec (MIFI) est l'organisme qui sélectionne les candidats à l'immigration au Québec.

Immigrer au Québec peut être assez compétitif et strict, en grande partie à cause de l'exigence de parler français. Par conséquent, même si vous êtes pleinement qualifié et que vous répondez à toutes les exigences, votre demande d'immigration pourrait ne pas être acceptée puisque seuls les meilleurs candidats sont sélectionnés parmi tous les concurrents.

Le processus en deux étapes du Québec :

Les citoyens étrangers qui souhaitent immigrer au Québec doivent suivre un processus en deux étapes.

Première étape Tout d'abord, l'autorité d'immigration du Québec, MIFI, doit sélectionner le demandeur avant qu'il ne puisse faire une demande de visa d'immigration auprès du gouvernement fédéral. Si un demandeur est sélectionné par le MIFI, il recevra un certificat de sélection du Québec (CSQ) qui est nécessaire pour déposer une demande auprès du gouvernement fédéral. Il est important de noter que le CSQ n'est pas un visa et qu'une demande auprès du gouvernement fédéral est toujours nécessaire.
Deuxième étape Après avoir reçu un CSQ, le demandeur doit faire une demande auprès du gouvernement fédéral. Le ministère du gouvernement fédéral responsable de l'immigration est Immigration, Réfugiés, Citoyenneté Canada (IRCC). IRCC est responsable de l'évaluation des questions de santé et de criminalité relatives au demandeur et délivre le visa final d'entrée au Canada.

Les options du Québec en matière d'immigration pour la résidence permanente :

Le Québec dispose de cinq programmes principaux qui permettent aux citoyens étrangers d'immigrer au Québec :

  1. Programme des travailleurs qualifiés du Québec (QSW) : Le programme des travailleurs qualifiés du Québec exige que les candidats aient une expérience de travail qualifié suffisante pour pouvoir présenter une demande dans le cadre de cette catégorie. Il s'agit d'une catégorie contraignante, car elle n'exige pas la maîtrise du français. Cependant, il s'agit d'une catégorie compétitive et la maîtrise du français augmentera les chances d'un candidat d'être accepté dans cette catégorie.
  2. Programme d'expérience québécoise (PEQ) : Le PEQ exige que les candidats aient une expérience professionnelle ou scolaire au Québec. Cette option exige une maîtrise orale de la langue française et que la demande soit soumise pendant que le demandeur est un résident légal du Québec.
  3. Programme des investisseurs du Québec : Le Programme des investisseurs du Québec exige que les demandeurs aient (1) un avoir net d'au moins deux millions de CAD ($2 000 000) ; et (2) la capacité d'investir au moins 1,2 million de CAD ($1 200 000) auprès d'une institution financière au Québec.
  4. Programme des entrepreneurs du Québec : Le Programme québécois pour les entrepreneurs exige que le demandeur soumette une intention de démarrer, gérer ou acquérir une entreprise opérant au Québec. Ce programme exige également que le demandeur dispose de ressources financières suffisantes pour réaliser son intention telle que décrite dans sa demande.
  5. Programme des travailleurs autonomes du Québec : Le programme des travailleurs autonomes du Québec s'adresse aux demandeurs qui souhaitent immigrer au Québec en tant que travailleurs autonomes. Ce programme exige que le demandeur ait un avoir net de $100 000 CAD et un minimum de deux ans d'expérience en tant que travailleur indépendant dans son domaine de travail spécifique.

Options du Québec en matière d'immigration pour la résidence temporaire :

Le Québec offre des programmes de résidence temporaire en plus des programmes de résidence permanente. Afin d'obtenir un visa par l'IRCC pour une résidence temporaire au Québec, les demandeurs auront besoin d'un Certificat d'acceptation du Québec (CAQ) au lieu du CSQ qui a été décrit ci-dessus. Les programmes qui exigent généralement un CAQ sont destinés aux étudiants internationaux.

Avis de non-responsabilité : Ces informations sont fournies à titre d'information uniquement et ne constituent pas un avis juridique. Les informations et les faits mentionnés dans le présent document peuvent être modifiés, supprimés ou changés de toute autre manière par l'autorité gouvernementale compétente. À ce titre, les informations contenues dans le présent document sont fournies sans garantie d'exhaustivité, d'exactitude, d'utilité ou d'actualité.

Laissez une réponse